Elles sont des îles, Ils ont des ailes
Des volatiles sur l'archipel
 
 

Le milieu naturel est immense, à l'échelle de la planète comme à celle de l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon pourtant réputé petit. Mais cette immensité ne peut-elle pas tout aussi bien s'appliquer à un seul mètre carré de prairie dès lors qu'on prend la peine de le regarder longtemps et de près, de très près ?

Comme l'étendue de mes connaissances dans les sciences de la terre est à l'inverse de cet infini, je ne me permettrai que d'effleurer le sujet en consacrant quelques pages aux représentants les plus aériens du règne animal et par conséquent parmi les plus aptes à fréquenter naturellement les îles : les oiseaux.

Un oiseau n'est rien sans son environnement, peut-être m'y attarderai-je aussi quelques fois. A ce propos, ne vous étonnez pas si je prends le plus souvent l'île de Saint-Pierre comme cadre de mes récits; c'est tout bonnement parce que j'y passe le plus clair de mon temps. Cela ne veut évidemment pas dire que le reste de l'archipel présente moins d'intérêt, bien au contraire.

 

 
DHTML menu builted with
EZmenu from Web-Nova


Un oiseau rare à signaler ou à identifier sur l'archipel ? : Forum www.spmaviavis.com, les passionnés vous y attendent.